Commentaires et réponses à vos observations et recommandations N°3:

Publié le par L'Equipe du Zoo des 3 Vallées

Commentaires et réponses à vos observations et recommandations N°3:

Bonjour, une nouvelle fois nous nous adressons à vous tous, pour vous remercier de toutes vos contributions.

Toutefois et afin d’approfondir nos échanges et aller de l’avant, nous nous permettons de rappeler que certains points ont déjà été « traités » dans les publications des 24-08-2013 et 01-09 -2013 :
- fléchage
- lavabos
- mélange des espèces, lire dossier de presse: http://www.zoodes3vallees.com/presse.html
- chartes
- reproduction
- grandeur des espaces fauves où nous précisons que nous réfléchissons à modifier pour le rendre plus vaste certains enclos fauves. Car même si un avis qui se dit « autorisé » précise gentiment que c’est suffisant, il est probable que certains comportements naturels: tels que la recherche de nourriture ou la fonction sexuelle ne peuvent pas vraiment s’exprimer.

Chaque fois que nous le pourrons, nous améliorerons cela par des actions suivies.

Cependant ajoutons y quelques notes complémentaires :
- Les chemins sont tous reconditionnés, cependant les très fortes pluies du week-end du 7 et 8 septembre dernier, ne nous ont pas laissé le temps de compacter certaines zones plus difficiles, elles ont donc été détériorées mais toutes refaites et en cours de compactage. Cela concerne surtout quelques virages en pente.
Ces points de passage devraient-ils être goudronnés ? Nous allons essayer toutes les techniques naturelles pour éviter d’avoir à le faire.
En cas d’échecs répétés nous aviserons.
Votre point de vue sera, après usage, essentiel, en particuliers ceux dont la pratique est la plus délicate.

- En ce qui concerne la ruine de l’ancienne ferme transformée en «espace rapaces» cela choque certains, pourtant c’est ce qu’il y a de plus proche de leur habitat naturel (falaises, rocher etc.) de plus c’est une bonne occasion pour donner à ces ruines une nouvelle vie. Cependant la visibilité des rapaces n’est pas des meilleures, à améliorer donc.

- Les vitres chez les fauves : Non…nous n’en voulons pas !
Outre les problèmes techniques que cela pose sur ces coteaux pentus, comment imaginer que des fauves, dont les fonctions sensorielles pour connaitre et communiquer avec le monde sont : l’odorat, l’ouïe, dont les vibrisses sont un instrument, pourraient communiquer derrières des vitres ? Certes les vitres ont un aspect plus beau, « on les touche presque » mais eux, que ressentent–ils ?
- Les hamadryas ont enfin un espace plus vaste qu’ils semblent apprécier, mais que nous améliorerons certainement dans le temps.


- Une des piscines (neuves pour les adeptes du neuf) a déjà été installée et nous allons ouvrir vers le 20 -09-2013 un magnifique espace loutres européennes.

Le Zoo du XXI siècle ? :
La cosmétique, le trompe l’œil, l’habillage ludique ou faussement évocateur n’a pas sa place au Zoo des Trois Vallées.

Ce parc n’est pas là pour faire beau !

La mise en scène ne doit pas masquer le débat.
La représentation (y compris les spectacles d’animaux issus du dressage) ne doit pas parasiter le regard neuf que nous devons porter sur notre monde et dont cet espace animalier est une porte d’entrée.
La beauté c’est ce qui ouvre des horizons et met en marche l’émotion de la rencontre avec l’autre, c’est l’imaginaire créatif.
Il doit transcender les effets de mode (zoo des années 60 ?) et les effets de style qui nous gratifient sans rendre service à la cause du vivant.
Comme le dit un visiteur dans l’un de ses commentaires : « bonjour tristesse » à propos du vivarium. Tristesse de qui ? Tristesse de quoi ?
Le zoo est un outil de sensibilisation et de communication avec la biodiversité et le monde du vivant dont nous faisons partie et qui nous renvoie à nous même.

Chacun y contribue :
- par son travail (tous les humains, à travers le monde, concernés par le vivant et plus particulièrement ici, le personnel du parc).
-par son témoignage (nos amis les animaux, qui représentent leurs semblables qui sans eux disparaitraient dans l’anonymat).
- certains par leurs soutiens ou même leurs critiques.
- vous, nos amis les visiteurs, ou vous, qui nous lisez et participez au débat.

Cela n’exclu pas les efforts d’embellissement que nous devons faire et que nous faisons en continu, dès l’instant où ils ne sont pas un pastiche de la réalité mais qu’ils ont pour but, une meilleure intégration des installation dans ce superbe environnement.

On voit ainsi qu’un parc animalier, vaste, ouvert aux espaces naturels, ouvert à de nombreux débats ( témoin de sensibilité ou de convictions différentes mais qui toutes sont concernées ou préoccupées par la biodiversité) peut et doit être un lieu d’échange.

Pourquoi ne pas ouvrir « un espace- débat » voir même pourquoi ne pas se rencontrer autour de certains thèmes ?
Par exemple :
- Pourquoi des zoos ?
- La bio-utilité (Gilles Bœuf) ?
- Le monde du vivant : ce que nous avons en commun et qui différencie chaque espèces et pourquoi ?
- DARWIN et la mécanique de l’évolution du vivant
- Quel monde à venir pour nos enfants ?
- ...

L'Equipe du Zoo des 3 Vallées

Publié dans Actualité

Commenter cet article