A propos du Zoo des 3 Vallées

Publié le par L'Equipe du Zoo des 3 Vallées

Le Zoo
Situé à Montredon-Labessonnié, dans un cadre rural et paysager exceptionnels, ce parc propose une ore de qualité qui répond d’abord aux objectifs de développement durable propres à la mission des parcs zoologiques : loisirs, pédagogie, conservation des espèces, sensibilisation à la biodiversité et à ses enjeux. Au cœur des montagnes du Tarn, et au confluent de plusieurs vallées, le Zoo des Trois Vallées est un des plus vastes du Sud-Ouest de la France. 58 hectares plus 10 en cours d’aménagement, et 150 hectares de plantations destinées à pourvoir à l’alimentation de certaines espèces.

Implanté dans une région particulièrement agricole, il bénéficie de l’apport des exploitants agricoles locaux.
Le caractère montagneux et pentu de l’ensemble du site n’a pas permis de réaliser des installations avec fosses comme dans certains parcs, créant l’illusion d’une certaine liberté.

Ainsi, pour certaines espèces, dangereuses ou susceptibles de s’envoler (rapaces), nous avons été contraints de créer des enclos qui sont cependant très vastes, et qui nous évitent d’avoir à procéder à des éjointages mutilants, laissant à ces animaux toute leur capacité naturelle.
Par exemple, les ibis rouges peuvent prendre leur envol car les volumes oerts à ces animaux leur permettent des évolutions spectaculaires dans les airs.
Par ailleurs, de vastes vallées ou des plaines de 2,5 à 20 hectares en sept sites, orent aux groupes d’animaux de s’organiser pour certains de manière quasi autonome.
Par exemple ,nous avons créé une plaine africaine de 10 hectares ou les groupe de zèbres, galopent librement avec leurs petits, aux côtés des gnous, et antilopes. L’insertion des animaux dans le cadre singulier qu’ore la vallée de l’Agoût propose d’emblée aux visiteurs un rapport inédit au vivant et à la biodiversité.

L’organisation du site a été conçue pour permettre un rapport émotionnel intime avec les espèces présentées comme mises à portée de mains et de sens. En eet, la visite du site ne suit aucune des classications académiques issues des sciences naturalistes, voire géographiques, mais elle pose dans une succession de scènes, au gré des accidents de terrain, de ses bois, de ses cours d’eau, de ses vallons verdoyants, un ensemble de tableaux animés où l’œil humain ne cesse de croiser ce qui le rapproche et le distingue des espèces animales ici représentées.
Le cheminement ainsi conçu propose, à l’opposé de toute présentation savante du vivant, une ore de liberté, une voie ouverte à l’imaginaire et à la réflexion.

Publié dans Nous connaitre

Commenter cet article